Black Africans on the Maritime Silk Route. Jəŋgi in Old Javanese epigraphical and literary evidence

Jiří Jákl,Palacky University, Olomouc, Czech Republic

Les Noirs africains sur la route maritime de la soie. Jəŋgi dans les témoignages épigraphiques et littéraires en vieux javanais

Cet article examine de plus près l’histoire des Noirs africains dans la Java préislamique.

Si la présence d’esclaves africains à Java avant 1500 est reconnue depuis longtemps par les historiens, peu de recherches ont été menées sur le sujet. L’auteur utilise les preuves épigraphiques et littéraires en vieux javanais comme source principale, et il les contextualise avec des preuves beaucoup plus complètes sur les Africains noirs en Chine Tang et Song. Bien qu’il ne soit pas possible de répondre aux questions sur les pratiques, les croyances ou l’identité culturelles africaines, étant donné les limites extrêmes de ce types de sources, de nouvelles connaissances peuvent être acquises sur leur interaction avec l’État et la société javanaise.

Comme d’autres personnes calomniées et marginalisées, les Africains noirs étaient invariablement conceptualisés comme les « autres » à Java et en Chine. Des représentations littéraires peu fréquentes suggèrent que certains d’entre eux ont été intégrés dans le système servile des tribunaux javanais, et le dossier épigraphique indique que les esclaves noirs africains étaient parfois donnés par les dirigeants à des institutions religieuses, probablement en tant qu’actes méritoires. Ils faisaient également partie du corps administratif des collecteurs d’impôts royaux, bénéficiant d’une relative liberté de mouvement dans la campagne de Java, des avantages invisibles en Chine Song, un régime d’où il existe les preuves les plus complètes sur la diaspora africaine dans l’Asie pré-moderne. En littérature, Helen Creese (2004) a examiné plusieurs passages relatifs aux Africains noirs dans la poésie de cour en vieux javanais. En dehors de ces réalisations, et d’une discussion utile sur le sujet dans Wheatley (1961), Wolters (1967, 1986) et Hall (2011), il y a surtout le silence. Plus surprenant encore, les Noirs africains de Java pré-moderne n’ont reçu aucune ou peu d’attention de la part des spécialistes de l’histoire de la diaspora africaine ; en fait, seul Talib (1988 : 731-3), en s’inspirant principalement de Ferrand (1919) et de Wheatley (1961), a résumé ce que l’on sait des Africains noirs à partir du volume récemment publié Uncovering the History of Africa in Asia (Silva Jayasuriya et Angenot 2008), présenté comme une « réalisation majeure » dans le domaine, seule une attention fugace est accordée au problème de la présence africaine dans l’Inde pré-moderne, le monde malais, sans tenir compte des sources anciennes javanaises.

Africains sur la route de la soie – JAVA Preislamique

Mise au point bibliographique sur la diaspora africaine en Indonésie. Rappel : Depuis au moins le IXème siècle Java préislamique est le foyer d’une petite diaspora d’Africaine.  

Navire de Borobudur utilisé pour aller en Afrique de l’Est et probablement jusqu’au Ghana.

  • Ferrand, Gabriel. 1919. Les k’ouen-louen et les anciennes navigations interocéaniques dans les mers du sud [The ‘Kouen-louen’ and the ancient trans-oceanic navigation in the South Seas]. Journal Asiatique 11th series, 13: 239–333, 431–92; 14: 5–68, 201–41.
  • Ferrand, Gabriel. 1922.L’empire sumatranais de Çrīvijaya [The Sumatran empire of Śrīvijaya]. Journal Asiatique 20: 1–104.
  • Hall, Kenneth R. 2011. A history of early Southeast Asia: maritime trade and societal development, 100–1500. Plymouth: Rowman & Littlefield Publishers.
  • Pelliot, Paul. 1959. Notes on Marco Polo. Vol. 1. Paris: Adrien-Maisonneuve.
  • Talib, Y. and Samir, F. 1988. The African diaspora in Asia. In Ivan Hrbek (ed.), General history of Africa. Volume III, Africa from the seventh to the eleventh century. Paris: UNESCO and Heinemann Educational Books Ltd, pp. 704–33.
  • Wheatley, Paul. 1961. Geographical notes on some commodities involved in the Sung maritime trade. Journal of the Malayan Branch of the Royal Asiatic Society 32 (2): 5–140.
  • Wolters, O.W. 1967. Early Indonesian commerce. Ithaca NY: Cornell University Press.
  • Wolters, O.W. 1986. Restudying some Chinese writings on Sriwijaya. Indonesia 42: 1–42.
  • Zoetmulder, P.J. 1974. Kalangwan: a survey of Old Javanese literature. The Hague: Nijhoff.
  • Zoetmulder, P.J. 1982. Old Javanese-English dictionary. With the collaboration of S.O. Robson. 2
    vols. The Hage: M. Nijhoff.